Auteur / Mohamed Maïga

    Loading posts...
  • Bonne gouvernance et culture de la paix dans les actions publiques

    Les dimensions de la bonne gouvernance Il n’existe pas encore de définition de cette notion qui soit acceptée par tous à l’échelle internationale et par tous les acteurs nationaux et internationaux. Cependant, elle contient cinq dimensions clés que l’on retrouve souvent dans les discours. La première dimension est l’élaboration et la mise en œuvre de…

  • Cinq ans après, l’accord d’Alger face au défi de la révision constitutionnelle

    Alors que le Mali est dans une situation de gouvernance difficile, Mohamed Maïga, ingénieur social, intervenant sur les politiques socio-économiques de territoire, estime que la révision de la Constitution est incontournable. L’Accord pour la paix et la réconciliation (APR), signé il y a cinq ans, reste au cœur des enjeux. L’occupation des régions du nord…

  • La mise en cause par la COVID-19 des modèles ouest africains de gouvernance

    Centralité de la gouvernance et absence de politiques prospectives fiables, sectorisés  La bonne gouvernance restera toujours une solution pour l’Afrique dans son combat contre les maladies et les épidémies. La prévention des maladies et les épidémies graves comme le cas du COVID-19, s’inscrit davantage dans des logiques anticipatives. Dans de nombreux pays de la sous…

  • Les six pouvoirs du songhay et l’histoire des communautés de l’espace songhay

    Je publie cet article à l’honneur de Younoussa Hamara qui a écrit « Le nord Mali, entre crises et constructions de paix aux éditions La Sahélienne, regards sur une crise, 2018 ». Le rappel historique sur la crise actuelle est d’une grande utilité, car il s’agit bien de l’origine des tensions. Ces mêmes tensions qui perdurent et…

  • Mali : nos territoires, notre avenir économique

    Les territoires devraient être conçus comme des espaces d’enjeux économiques avec plus de libertés sociales aux populations locales. Le territoire, selon qui nous sommes et ce qu’on y fait, peut avoir des approches toutes aussi différentes au premier regard. Pour un habitant, son territoire, c’est son lieu de vie. Pour une autorité locale, son territoire,…

  • Non à la déresponsabilisation du Malien !

    L’appel à ne déresponsabiliser ni les citoyens ni les gouvernants. Nous aspirons tous à des changements, donc à des pratiques nouvelles tant au niveau des gouvernants que des citoyens. Il n’y aura pas de surprises, un peuple consciencieux et honorable se fera toujours représenté par des gouvernants consciencieux et honorables. De même que des gouvernants…

  • Mali : la solution reste la régénération sociale et de la gouvernance

    La décadence de l’État n’est pas une solution mais révèle plutôt un échec de la société. Dans la protection des intérêts individuels par l’État, les drapeaux de tous les pays sont gris. Aucun État de l’ère postmodernité ne pourra s’ériger en assureur pour la protection d’un intérêt uniquement positif ou négatif. Il devra protéger tous…

  • Au Sahel, faire le choix du pragmatisme face au populisme

    Les pays du Sahel et les populations doivent se concentrer sur l’essentiel, et garder à l’esprit qu’ils ne pourront pas tout gérer seuls. La critique fuse de partout ou presque sur la présence française au Mali. On s’y perd facilement entre certains responsables politiques, qui profitent de l’occasion pour tirer à l’extrême le problème, et…

  • Imaginer un nouveau contrat entre l’État et les territoires de la République

    L’État n’est pas et ne doit pas être le seul acteur de la « refondation » des territoires et de la gouvernance locale. Ceci étant dit, le Mali devra faire un trait sur la centralisation ou la « centralité » du pouvoir. Ce postulat sera l’acte de naissance d’une nouvelle logique de gouvernance des territoires locaux et…

  • Notre époque va vite il faut s’y faire !

    Cette partie du 21ᵉ siècle est caractérisée par une triple accélération. Harmut Rosa les a essentiellement désignés. Ces accélérations, nous les vivons au quotidien, dans les sociétés modernes. Et, seules quelques communautés en totale réclusion avec le monde moderne arrivent à y échapper partiellement. Notre époque va tellement vite qu’on pourrait tout simplement évoquer qu’il…