Le Sénégal se rêve en pétrole et gaz – Impacts sur les territoires locaux

Depuis 2014, plusieurs réserves de gaz et de pétrole ont été découvertes sur le territoire sénégalais. Au départ, les gisements n’intéressaient que des compagnies juniors anglo-saxonnes, mais de plus en plus de majors souhaitent investir au pays de la Téranga. Les sénégalais se mettent à espérer des lendemains meilleurs grâce à la rente qui le pays pourrait tirer de l’exploitation des hydrocarbures. Dès l’indépendance, les autorités sénégalaises incitent les études d’exploration qui étaient très peu concluants. De petites réserves de pétrole lourd sont découvertes au Sud autour des côtes de la Casamance et d’autres de pétrole et de gaz en quantité mineure au large des côtes du Cap Vert (Dakar). Au début des années 2000, changement de cap. Le Sénégal, en raison de découvertes majeures dans la région, en Mauritanie notamment, est convaincu de disposer d’un énorme potentiel et passe à l’offensive. Les responsables du secteur, mènent plusieurs roadshows (dispositif événementiel qui se présente sous la forme d’une tournée promotionnelle afin que les commerciaux puissent être directement en contact avec les clients et distributeurs) à travers le monde pour convaincre les compagnies d’exploration, surtout les juniors plus enclins à prendre des risques, de venir investir dans le pays. Lire la suite du document en vous abonnant via abonnement@aliberconseil.com

Partager vos impressions