Les vieux migrants maliens en Ile-de-France : Entre précarité sociale et l’impossible retour au pays

L’Afrique ne connaît pas uniquement une crise sociale intra_muros mais elle connaît également une sévère crise outre frontalière qui ne va pas s’estomper maintenant. C’est celle des migrants qui reste très complexe avec des facettes totalement délirantes parfois.

leve-de-soleil-mali

Le cas des vieux migrants maliens en Île de France reste très sévère. 94% des habitants d’un des plus importants foyers d’accueil de migrants dans la région sont uniquement de nationalité malienne. Ils ont entre 54 ans et 60 ans en moyenne. Ils ne sont pas éligibles pour la plus part à la retraite.

On se demande alors quelle sera la suite pour ses vieilles personnes car la crise complexe qui frappe l’Europe ne laisse aucune couche sociale et aucun secteur économique insensible.

C’est dire la sévérité de la précarité de la situation sociale de ces séniors.
Pour autant, il n’est pas question pour eux de retourner s’installer au Mali, d’autant plus que des nouveaux arrivent au quotidien.

Partager vos impressions